Le cardinal Vingt-trois dans un interview le 13 mars

Le cardinal[Le pape nous demande d’être nous-même et de ne pas nous laisser formater par l’idéologie dominante qui vise] à l’éradication d’une référence au bien et au mal.

P { margin-bottom: 0.21cm; }

Cette référence est remplacée par un arbitrage entre des désirs individuels.

Je ne juge pas des situations personnelles, mais je m’inquiète d’une société qui prend pour cap la subjectivité individuelle : ce qui est bon est ce qui me plait !
Quelques exemples : le primat du succès économique, la déstructuration du mariage civil comme engagement définitif, le camouflage systématique des conséquences mauvaises des divorces, l’exaltation des familles recomposées comme modèles de réussite….
 Ou encore cette idée que les jeunes pourraient accéder à leur identité et à leur épanouissement en faisant abstraction de la signification sociale de leur sexualité et en la réduisant à n’être qu’un choix à option.

Question. Le ministre de l’Éducation nationale a une forte responsabilité dans ce changement ?
On entend dire que l’école est le seul lieu de liberté. Tout le reste serait un conditionnement artificiel qu’il faut supprimer : conditionnement de la famille, des croyances pour accéder, enfin, à la raison libre. C’est une vision parfaitement illusoire : imaginer une liberté chimiquement pure, construite sous vide, à l’école, qui permettrait d’affronter toutes les difficultés de la vie.
La liberté humaine n’est pas la suppression des conditionnements. Elle est toujours un combat pour les surmonter. Et si quelqu’un ose dire qu’il n’est pas d’accord, il passe forcément pour un attardé, un déclassé social, un intégriste ou un marginal, voire un fasciste ! C’est mauvais pour la société.

Question. Vous êtes en conflit ouvert avec le gouvernement ?
Le conflit réel se situe entre des conceptions différentes de l’existence humaine.
Si ce débat prend une forme politique c’est parce que le gouvernement a voulu engager des réformes législatives. C’est la volonté d’universaliser, qui déclenche la situation de conflit. 
 
S’il ne l’avait pas fait… il n’y aurait pas eu de conflit de cette envergure. La persistance du mouvement de la Manif pour tous, au-delà du vote de la loi du mariage pour les personnes homosexuelles, démontre d’ailleurs que le débat ne se cristallise pas sur une loi particulière.
Bon nombre de Français ont le sentiment que l’on est en train de les conduire vers un mode de vie qui ne correspond pas à ce qu’ils sont et à ce qu’ils pensent être bon pour la société.

Question. Ce combat semble pourtant perdu…
Je ne le pense pas. C’est au contraire une épreuve très positive. Beaucoup de gens pensaient qu’il suffisait de vivre dans son coin sans rien dire. Ils ont découvert l’existence d’un corps social dont nous sommes tous responsables. Les réformes en cause touchent en effet des points tellement sensibles de l’écosystème de la vie humaine que tout le monde est concerné.
Je suis admiratif de ce dynamisme qui s’est révélé,en particulier chez les « veilleurs » comme chez les jeunes adultes qui prennent conscience que l’on est en train de leur fabriquer un monde qui n’est pas celui qu’ils veulent.
Ils s’éveillent à une conscience politique avec une vraie capacité de s’engager. L’objectif n’est pas un combat politique contre le gouvernement actuel mais c’est une lutte pour un modèle de vie.

Question. Ce combat est-il le symbole d’un tournant de société ?
En fait, nous sommes en train de comprendre que nous vivons une rupture : la culture collective, plus ou moins cohérente avec les dix commandements et la tradition judéo-chrétienne, n’est plus admise comme une évidence.
…Le premier est le combat culturel et sociétal. De ce point de vue, j’ai été déçu de la faiblesse d’expression de nombreux politiques,intellectuels, médecins… On traite de questions qui touchent à la vie et à la mort et ils n’auraient rien à dire ? D’accord ou pas d’accord, il faut que ces gens s’expriment. Il est nocif de donner l’impression qu’il n’y a pas à débattre, que tout va de soi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s