Qu’avez-vous fait de l’humanité ?

La chronique des AFC. Pascale Morinière sur Radio Notre-Dame le 28 janvier 2021 sur Projet de loi de bioéthique en 2ème lecture au Sénat à partir du 2 février. Ce projet vient bousculer tous les repères anthropologiques qui fondent la procréation, la filiation, le rapport au corps. Alors des questions se posent : que reste-t-il du respect dû à l’être humain ?

Cette année s’annonce pleine d’incertitudes et de nécessaires adaptations à une situation sanitaire qui évolue sans cesse. Une chose est sûre, chers auditeurs, c’est que le respect dû à l’être humain lui, ne change pas. Pourtant, le projet de loi de bioéthique qui arrive en seconde lecture en séance publique au Sénat à partir du 2 février, vient bousculer tous les repères anthropologiques qui fondent la procréation, la filiation, le rapport au corps.

Alors des questions se posent : que reste-t-il du respect dû à l’être humain si on peut le fabriquer en laboratoire, si on peut inventer une filiation in-vraisemblable avec deux mères ou deux pères, s’il devient possible de fabriquer des embryons transgéniques ou de faire de la recherche sur des embryons chimériques animal-homme ? Les générations futures auront peut-être du mal à s’y retrouver et elles auraient raison de nous demander : qu’avez-vous fait de l’humanité ? Aux AFC, la réflexion bioéthique est une évidence, car la stabilité de la famille, son épanouissement dépendent aussi des repères anthropologiques qui permettent d’ancrer dans le réel les enfants que nous mettons au monde.

On entend souvent que ces questions sociétales sont celles qui divisent le plus. En effet, elles font appel à des convictions profondes et personnelles. Pourtant, cela ne signifie pas que l’on ne doive pas en débattre au contraire, car il y a bien un enjeu de fraternité envers la société et les générations futures. C’est dans cet esprit que les AFC communiquent ou participent aux manifestations qui, depuis bientôt 2 ans, tentent d’alerter sur les enjeux majeurs de ce texte de loi.

A l’heure où nous mesurons particulièrement combien la vie humaine est fragile, les AFC continuent de se former et de se mobiliser auprès des parlementaires pour promouvoir une bioéthique véritablement soucieuse de l’intégrité de l’être humain. Si vous aussi, vous souhaitez mieux comprendre les enjeux de la loi, retrouvez nos fiches thématiques sur le site afc-france.org

Fiches pour se former sur la bioéthique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s