20 ans après : Souvenir des élus engagés auprès de leurs concitoyens, assassinés en conseil municipal le 27 mars 2002

Panneau Conseillé municipal assassiné le 27 mars 2002

Ils sont 8 à avoir perdu la vie, cette nuit là, dont un de nos amis, Michel. 20 ans après, les habitants de Nanterre se sont souvenus d’eux, des blessés et des personnes affectées, lors d’une cérémonie très digne. C’est l’occasion de redécouvrir leurs visages et leurs engagements.

Nous pouvons faire leur connaissance en lisant leurs présentations, sur les stèles placées sous les panneaux des allées que la ville leur a consacrées, sur les terrasses de la Défense, à la sortie du métro Nanterre Préfecture. Leurs engagements étaient vécus comme un service. C’est un service dans lequel beaucoup donnent de leur temps et de leur énergie. Michel, Olivier, Monique, Jacotte, Christian, Louiza, Pascal et Valérie ont donné bien plus : leur vie, bien sûr, à leur corps défendant.

Parmi eux il y avait Michel Raoult, qui fut président de l’AFC de Nanterre.

Il voulait ajouter à ses engagements dans le monde associatif, la légitimité et la force apportées par l’élection par les citoyens.

C’est pour eux et tous les élus qu’il faut aller voter, cette semaine.

Même si les candidats ne vous plaisent pas, il faut voter pour la personne que l’on préfère ou celle que l’on rejette le moins ! Si c’est encore difficile à ce niveau, une enveloppe vide, un vote blanc manifestent un non aux options proposées, mais un intérêt pour la chose publique ; une perception de vide face à votre attente, dans les projets ou candidatures manifestées. Au delà des façons de compter les blancs, les nuls et les abstentions, l’abstention ne peut pas signifier autre chose que « cela ne m’intéresse pas ».

Découvrez leurs panneaux et leurs stèles, en photo ou en diaporama. Et plus bas les stèles, en plus grande taille pour faciliter leur lecture.

Les panneaux et les stèles

Les stèles

Le texte de la stèle de Michel Raoult.

Michel Raoult est originaire de Nanterre. Après avoir passé son enfance et son adolescence dans le quartier du Mont-Valérien, il poursuit ses études à Angers. Diplômé des Arts et Métiers, il est de retour dans sa ville natale en 1967 et devient ingénieur pour un grand groupe aéronautique. Sa foi catholique tient une place importante dans son engagement. De 1995 à 2001 il siège au Conseil d’administration de l’Office Municipal HLM de Nanterre. Très attaché à la défense, au respect de la vie humaine et aux valeurs de la famille, il poursuit son combat avec la même persévérance lorsqu’il est élu conseiller municipal en 2001 dans le groupe d’opposition « l’Union pour Nanterre ». Le courage, le dévouement, l’intégrité représentent à ses yeux des valeurs essentielles. A 58 ans il était marié et père de 3 jeunes filles.

Rédacteur pour l’équipe AFC Rueil-Malmaison Suresnes Nanterre, Dominique Ortolland

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s