Le retour de la grande parade autour du Sénat

Opération « La grande parade » sous les fenêtres des sénateurs : défilé de bébés géants, sur lesquels sont imprimés des codes-barres et des symboles de l’euro, qui a fait le tour du Palais du Luxembourg pour dénoncer la marchandisation humaine, conséquence gravissime d’un projet de loi ni bio, ni éthique.

Pascale Morinière

Qu’avez-vous fait de l’humanité ?

La chronique des AFC, Pascale Morinière sur Radio Notre-Dame le 28 janvier 2021 sur Projet de loi de bioéthique en 2ème lecture au Sénat à partir du 2 février. Ce projet vient bousculer tous les repères anthropologiques qui fondent la procréation, la filiation, le rapport au corps.

Alors des questions se posent : que reste-t-il du respect dû à l’être humain ?

Dans le viseur : les oeuvres d’adoption et les écoles hors contrat.

L’Etat et l’Administration n’ont pas à imposer leur monopole dans des domaines où les initiatives associatives sont indispensables. Et relèvent des libertés fondamentales ! Voir la tribune de Rémi Sentis publiée dans ALETEIA (voir le lien ici). L’actualité législative dans deux domaines très différents présente de troublantes similitudes sur un point particulier : celui de…

Le ministère transforme l’UNAF en une coquille vide au nom de la « pluralité des spécificités des familles »

Face à la politique d’éthique prétenduement « bio » du gouvernement, les réactions de l’UNAF ont été inexistantes : en particulier sur la pente évidente qui va de la « double filiation maternelle » à la GPA. En fait, l’UNAF pour garder ses financements obéit aux consignes du cabinet du Ministre et devient une simple chambre d’enregistrement qui se…