Pourquoi une telle calomnie contre un archevêque ?

Trois semaines et demi après l’article du magazine Le Point du 22 novembre, les observateurs le reconnaissent : l’affirmation selon laquelle, aux environs de 2012, Mgr Aupetit aurait eu une relation sexuelle consentie avec une femme était une calomnie.

Concernant le mail envoyé à une femme en début 2012 qui a été exhumé (on ne sait à quelle date, ni sous quelle forme, ni comment), l’archevêque émérite explique dans une interview donnée au Parisien de ce 14 décembre (et relayée par les grands médias) :

« C’était une personne qui, comme il arrive souvent quand on est prêtre ou médecin, s’attache parce qu’elle souffre de solitude. Elle m’écrivait tous les jours. J’ai répondu à un courrier et ma secrétaire a pu le lire, puisqu’on partageait la même boîte mail. […] Il n’y a pas eu de liaison. Une fois, cette personne a eu mal au dos. Je lui ai fait un massage pour la soulager. Je rappelle que je suis médecin ».
A propos de la publication par Paris-Match des photos de lui en compagnie d’une théologienne belge, Lætitia Calmeyn.
« Cela n’a rien à voir avec une relation d’amour ou une relation sexuelle. C’est une amitié […] Je trouve ignoble qu’on la salisse ». En indiquant que son avocat est actuellement en train de rédiger une plainte pour diffamation, il ajoute « Je ne peux pas accepter que mon silence soit interprété comme un aveu de culpabilité » (de même, Laetita Calmeyn a indiqué que son avocat porterait plainte : « Il faut éviter que cela se réitère », dit-elle).
Dans cette interview, Mgr Aupetit dit clairement son sentiment d’être victime d’une cabale.


Pourquoi des grands médias comme Le Point ou Paris-Match utilisent-ils de tels procédés nauséabonds ?

Certes, il faut « vendre du papier » et tous procédés sont bons. Mais surtout, le monde médiatique a des comptes à régler avec l’Eglise, car elle seule a encore le courage de dire que la dignité humaine est sacrée. Rappeler comme le fait Mgr Aupetit que l’homme a été créé dans la complémentarité des sexes, homme et femme, que l’enfant dès sa conception a une dignité propre, que l’on ne peut pas utiliser les embryons comme matériau de laboratoire, tout cela fait de vous un homme à abattre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s