Régionales – Réunion avec V. Pécresse et Réunion avec J. Bardella

Comptes Rendus de la réunion en Zoom avec V. Péceresse le 1 juin et de la réunion en Zoom avec J. Bardella le 6 juin en vue des régionales.

(les autres candidates tête de liste n’ont pas jugé bon de nous répondre)

Réunion avec V. Péceresse. Il y avait en face huit représentants des AFC d’Ile-de-France.

Philippe D-L précise que nous sommes le 2ème mouvement familial de France et très influent dans le monde catho….Nous avions prévu 5 minutes de présentation par personne (nom, « titre » AFC et nombre d’enfants/petits-enfants) puis 30 minutes pour les 6 questions, 1 par fédération présente enfin10 minutes de reprise par Philippe D-L pour donner la parole à VP sur un sujet qu’elle souhaite approfondir et lui glisser que nous savons qu’elle a remplacé les conseillers conservateurs par des écologistes et même, Catherine Michaud, présidente de GayLib.(10ème à Paris) Demander qui elle compte mettre à la tête de la commission famille.

VP nous a imposé son déroulé à elle, c a d, qu’elle a souhaité répondre aux différentes propositions du questionnaire en précisant ce qu’elle avait déjà fait. Il a été assez difficile de l’interrompre, cependant certains sont arrivés à placer leur question.

  1. Pour les jeunes en âge de lycée
    « Nous avons déjà fait beaucoup pour ces équipements. Nous avons triplé les investissements (6 milliards d’euros) créé 30 000 places de plus, 14 lycées neufs, 1000 chantiers de rénovation, Nous lançons un grand plan d’action culturelle et nous engageons à 100 % des lycées neufs ou rénovés en fin de mandature ».
    « Je suis pour le libre choix en matière de grossesse. Une jeune fille doit pouvoir choisir de vivre sa grossesse si elle veut. Nous proposons une bourse de 1000€ pour la reprise des études après une grossesse. Nous avons remis à niveau les outils pédagogiques utilisés par la région en matière d’éducation sexuelle en nous inspirant de ce qui se fait dans le 92 ». Une question a été posée à ce moment sur l’influence grandissante des deux lobbys dominants (dont celui du Planning Familial) dans les programmes du Ministère de l’Education et les interventions dans les lycées. En particulier sur le CRIPS qui est sous houlette de la Région (environ 3 M€ de subventions/an de la Région) et dont le président est nommé par la Région (actuellement Jean Spiri – qui n’est pas candidat en juin 2021 ). Le CRIPS s’appelle maintenant « IDF Prévention Santé Sida », « il n’a pas le monopole des interventions »; elle prétend que le changement de nom va changer les orientations, le futur président sera « un médecin et sans doute une femme ». « J’ai soutenu des maisons maternelles ». Pas de réponse à la question concernant l’amendement pour financer les interventions du CLER et de Couple et famille. Prétend qu’elle n’est pas au courant.
    Pour les addictions, en particulier la pornographie. Est très fière d’avoir amené les féministes à lutter contre. Pense qu’on va donc « pouvoir avancer ». A organisé une table ronde avec des associations de tous bords, en particulier « Vers le haut » A créé une brigade d’intervention dans les lycées avec à chaque fois, une jeune femme. Plus de 1000 interventions et a permis de démanteler un réseau de prostitution de lycéennes. Créé un « violentomètre » pour aider les jeunes filles à se rendre compte de ce qui est acceptable ou non. Un accompagnement des parents souvent démunis devant tous ces problèmes (revenge porn, cyber-harcèlement) A la question sur l’incohérence de supporter Solidays avec de nombreux spectacles presque porno, elle répond qu’il s’agit du seul festival de musique français d’Ile de France, que des foules de jeunes y vont et qu’elle aime mieux ça que les abandonner aux musiques anglo-saxones… Dit qu’elle a fait fermer certains ateliers et que des associations plus « ouvertes » participent maintenant…. en fait ne répond pas vraiment au sujet.
    Elle veux « créer une agence régionale des TIG (Travaux d’Intérêt Général) » pour que la réponse arrive très vite après le délit. Actuellement ils ne sont appliqués que plus de 400 jours après.
    .
  2. Pour les jeunes adultes
    Le nombre d’apprentissage est passé de 80 000 à 100 000 mais cette compétence a été retirée aux régions. Reste l’orientation. Elle veut « créer une Agence de la Promesse Républicaine » pour l’inclusion de tous les jeunes en difficultés, en particulier les handicapés. Veut orienter les jeunes vers les métiers qui recrutent A enfin obtenu le fichier des décrocheurs de JM Blanquer. 100 % des décrocheurs sont appelés 3 fois par an, résultat, 57 % raccrochent.
  3. Pour les jeunes couples

Elle dit qu’elle « a doublé le nombre de logement pour les femmes victimes de violence conjugale. Création du numéro 31 17. Ne connaît pas la Naprotechnologie, donc, passe.

  1. Pour les familles

Trouve l’idée d’aide aux « familles monosalaire excellente ». A reprendre.
Elle va « créer une garantie immobilière solidaire spécifique IDF. » La région finance les surprimes d’assurance (crédit immobilier) pour les personnes ayant eu un cancer. Veut créer une « banque régionale des jeunes » pour proposer des prêts afin de supprimer les cautions parentales pour les familles n’en ayant pas les moyens. Proposer un prêt d’honneur de 10 000 € pour un jeune voulant créer sa propre entreprise.
Propose une avance sur APL pour permettre aux jeunes de s’installer
Veut doubler le nombre de berceaux en crèches.
Veut créer une mutuelle régionale de santé
Le ticket de cantine, avec quotient familial, commence à 0,50€
Pour le libre choix de l’école. A rétabli les aides au privé et une aide à la sécurisation des écoles.
Assistance aux anciens et aux aidants familiaux : va proposer des maisons de répit, ouvertes toute l’année car les solidarités familiales sont les plus précieuses. A lancé un partenariat avec l’UNCCAS (Union Nationale des Centres d’Aide Sociale) pour que les aides possibles soient connues.
Très choquée par les inégalités en fin de vie. Pour les soins palliatifs à domicile. Soutien à Visitatio de Boulogne. (association dans 10 lieux en France, surtout IDF)
Propose « mieux que le chèque culture » le « Pass Navigo culturel » : de nombreuses réductions culturelles. (que les organismes qui ont été aidés par la région pendant l’épidémie, rendent un peu ce qu’ils ont reçu) Nous demandons qu’il ne soit pas forcément lié au Pass Navigo (tout le monde ne prend pas les transports en commun)
Subvention aux associations : intraitable pour les alertes à la laïcité. Elles sont toujours vérifiées et si vraies, les subventions sont supprimées.
Voiture : s’oppose aux choix de la mairie de Paris qui voudrait supprimer une voie de périphérique. (80 % des utilisateurs sont des banlieusards) Si pas de soutien du gouvernement lancera « à la rentrée un référendum régional pour que la gestion du périphérique soit donnée à la Région ». La fermeture des voies sur berge a seulement déplacé la pollution. Pour « la prime de casse pour les voitures, approuve l’idée qu’elle puisse être liée au nombre d’enfants, va voir comment en tenir compte. » Reconnaît qu’à partir de 3 enfants, il faut changer de voiture.
Pour le transport des personnes handicapées a fait voter il y a 3 semaines une harmonisation régionale des tarifs pour que cela démarre à 2€ si moins de 15km de distance. Travail avec la PAM (Pour Aider à la Mobilité) C’est une compétence partagée. Travail pour des logements inclusifs, des aires de jeux inclusives.
« Autisme sera la future grande cause régionale et départementale ». Veut créer des maisons pour les accueillir ou éventuellement avec d’autres handicaps compatibles.
A initié une aide au patrimoine religieux : 190 églises ont été rénovées.

  1. Questions finales

Nous posons une question sur l’aide à financer la sécurisation de la Gay pride à hauteur de 25 000 €. Au nom de l’égalité accepteriez-vous de financer de même la Marche pour la vie ? Déstabilisée, elle hésite, dit que c’est impossible car la MPV est un parti politique, que c’est LMPT… nous lui garantissons que non et elle finit par reconnaître que, « oui, si on me le demandait, mais on ne me l’a jamais demandé ». Finalement elle nous a, personnellement, rappelé le lendemain pour dire qu’il y avait des menaces de mort sur la Gay pride et pas sur la MPV, donc pas besoin de sécurité. Nous lui faisons remarquer qu’il ne semblait pas y avoir de danger pour la procession à Paris pour les prêtres martyrs de la Commune…

Nous demandons pourquoi les 3 conseillers conservateurs ont été remerciés et remplacés par des personnes plus progressistes.

Elle prend les cas un par un : NTJ n’a pas voté le budget, donc « normal » qu’il ne soit pas repris. ALC a refusé de garder un mandat local (VP veut que tous ses conseillers soient enracinés par un mandat local ou dans une grosse association). Pour C. Carmantrand, elle dit « cela a été un crève-cœur pour moi de ne pas la reprendre sur nos listes » mais il y avait déjà « quelqu’un de Courbevoie et un autre d’Asnières, donc pour les équilibres géographiques, etc… » et finalement dit que « CC n’a pas été proposée par son parti » (LR dont Mouvement Conservateur fait partie). Mais Sylvie Piganaud les représentera bien. Nous lui expliquons que nos adhérents et sympathisants risquent de ne pas apprécier. Elle a également refusé les candidats proposés par Via, la voie du peuple (ex PCD) car c’est un parti trop près de l’extrême droite (la preuve certains ont liké des tweets de Bardella!)

Elle nous parle plusieurs fois de son inquiétude vis à vis de nombreuses sympathies islamo-gauchistes-indigénistes qui risquent de gagner de nombreux votes. La boussole républicaine est perdue par certains.

Nous insistons sur la nécessité de travailler avec les corps intermédiaires, en particulier les associations, indispensables pour consolider le tissu nécessaire pour redresser le pays.

Avec J. Bardella : Il y avait en face dix représentants des fédérations AFC d’Ile de France.

Avant d’évoquer les régionales nous l’interrogeons sur la loi de bioéthique, actuellement re-débattue par les parlementaires, en particulier sur l’autorisation des chimères animal/homme et les embryons génétiquement modifiés. JB nous répond que  » Ce qui est technologiquement possible n’est pas toujours humainement souhaitable ; le législateur n’est pas là pour s’adapter aux désirs illimités. Les sujets de société devraient être traités par référendum après de vrais débats »


1) Question sur la lutte contre les addictions, en particulier la pornographie chez les jeunes et les subventions au festival Solidays.


Nous avons surtout travaillé contre les addictions aux drogues. Le parti a toujours émis des réserves sur cette manifestion (Solidays – regarder l’historique des votes). Nous souhaitons une prévention. Il faut agir avant le lycée (dont les régions sont en charge) en primaire et aux collèges, faire de la prévention et faire attention aux subventions versées. Nous défendons la liberté. Mais l’argent public mérite une transparence et un certain intérêt.…


2)Que proposez-vous pour favoriser l’alternance et l’apprentissage, même dans les études longues ?

Le RN pense que le collège unique n’est pas la meilleure solution. Le RN pense qu’à 16 ans, le jeune peut exprimer ses souhaits.
Il veut orienter les jeunes vers des filières manuelles ou professionnelles qui ont été dévalorisées, au grand désarroi des chefs d’entreprises, manquant de main d’œuvre et obligés de remplir leurs emplois avec des jeunes d’origines étrangères dont de filières de l’Est.
La région veut surtout miser sur les entreprises. Veut mettre en place un fond de 500 millions d’euros, pour aider aux créations des moins de 30 ans. … La région doublerait la mise du jeune, jusqu’à un plafond de 5000 €. Aide administrative juridique à la création d’entreprise sera prévue également.


3) Mariage et divorce. Comment aider à la stabilité des couples ?

C’est plus le rôle des associations que le mariage se passe bien. La famille est le parent pauvre des politiques publiques depuis les 2 derniers quinquennats.
La famille reste la cellule de protection et de transmission la plus à même de préserver l’individu et de préserver le lien social.
Il manque des gardes d’enfants en IdF, de berceaux ds les crèches : le RN veut renforcer les aides pour les berceaux même si c’est la compétence du département. Soutien financier à faire sur les structures innovantes : crèche en entreprises, horaires décalés, accueil par intermittence des handicapés légers pour mixité avec les « bien portants ».
Elargir le seuil d’éligibilité des classes moyennes, qui ne cochent jamais les bonnes cases pour les aides. Permettre la multiplication des infrastructures pour les entreprises.


Interrogé sur la baisse de la natalité JB nous répond : Le RN préfère soutenir la natalité, en s’inspirant du dispositif hongrois = accord de prêt jusqu’à 120 000€ d’accès au logement et le capital du prêt diminue en fonction du nombre d’enfants. : à partir de 3 enfants le capital disparaît. Réflexion en cours sur divers dispositifs d’incitation fiscale pour augmenter la natalité : veut que les futurs talents viennent de France et pas de l’étranger

4) Comment promouvoir les logements intermédiaires et améliorer la mobilité en IDF ?

La région ne peut faire de miracles : il y a un manque de terrains. Le RN souhaite récupérer les surfaces de bureaux vides pour faire des logements intermédiaires.
Pour créer du logement, il y a la loi SRU, mais une autre loi qui fait que toute nouvelle construction regroupe du social, de l’intermédiaire et du privé. On en peut pas passer sa vie en HLM : il faut donner la possibilité d’occuper un logement intermédiaire pour pouvoir ensuite être maître de son patrimoine. Re-créer un parcours résidentiel.
Dans une ville où on a 70 ou 60% de logement social on arrive à un ghetto, on concentre la pauvreté. Arrêter de subventionner cela, car accumulation de difficultés au même endroit.
Nous voulons que 1 euro dans les banlieues = 1 euro investi dans la ruralité du grand Paris.
Les territoires où l’on a le plus investi sont devenus les territoire les plus criminogènes.
Faire des investissements d’infrastructures. Je ne suis pas opposé au grand Paris express pour permettre l’accessibilité en moyenne/grande couronne. Les franciliens prennent leur voiture car attendent des Transports en Commun, TC, propres et à l’heure : le RN veut d’abord rénover l’existant ; cela va coûter de l’argent surtout avec le doublement du tunnel du Châtelet qui permettrait d’éviter les retards des RER B et D
Autre élément : JB a fait le choix d’axer sa campagne sur la sécurité : la 1ère des liberté c’est la sécurité. A Stalingrad = les enfants doivent enjamber les seringues des toxicos…
Veut renforcer la sécurité dans les TC = chaque gare avec 2 agents de sécurité armés en permanence en collaboration avec la police RATP. Egalement un moyen pour éviter la fraude et faire rentrer des recettes.
JB souhaite lancer une consultation sur le transport fluvial dans les six 1ers mois de la mandature.
Désaccord sur le rajout d’un impôt supplémentaire et éco-taxe = concerne beaucoup d’entreprises avec transport en IDF sur l’éco taxe : le RN très réticent à l’écologie punitive car les franciliens n’ont pas le choix ; ce sont toujours les mêmes qui paient, les classes moyennes et inférieures.

5) Le maintien à domicile des personnes âgées, les accueils temporaires et le soutien des aidants familiaux.
Oui, la région peut, doit faire ces choses : recruter, participer à la formation du personnel de santé ;
Je suis attaché à l’idée de la transmission et pense qu’on peut impliquer beaucoup de jeunes dans le soutien aux personnes âgées, en passant par le soutien aux associations en les aidant financièrement.
Dépasse le cadre de la région = on reconnaît le degré de civilisation selon la façon dont les personnes âgées sont traitées : Le RN ropose une retraite avec 40 annuités pleines pour que si on a un emploi pénible, on puisse sortir au bout de 40 ans = éthique sociale de prendre en compte la pénibilité de la profession (marin pécheur, militaire, etc).
Revaloriser les petites retraites, diminuer la pression fiscale et faire des économies sur les « mauvaises » dépenses de l’état (la fraude sociale, économie sur accueil de milliers de gens, prise en compte des rapports de la cours des comptes)
Prendre en compte les publics fragiles, les personnes handicapés.
Choqué par la crise du Covid : on a oublié notre dignité, on a laissé mourir seules des personnes âgées dans les EPHAD avec interdiction de visite des parents. Marine Le Pen a déposé en ce sens un proposition de loi = droit opposable à la visite si l’un de nos proches est en situation difficile ou fin de vie ; ce n’est même pas une question de loi, mais un principe de civilisation, morale…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s